Alain Bashung

horizontal rule

Site officiel : http://www.alainbashung.com.fr/ 

Le Dimanche à Tchernobyl

Album : "l'imprudence" (2002) 

 

Le dimanche à Tchernobyl 

j'empile torchons, vinyles, évangiles

 mes paupières sont lourdes

 mon corps s'engourdit

c'est pas le chlore 

c'est pas la chlorophylle

 tu m'irradieras encore longtemps

 bien après la fin

 tu m'irradieras encore longtemps

 au delà des portes closes

 

Le dimanche à Tchernobyl

j'harangue le soleil 

j'harangue les sardines 

dans la rougeur des canaux

A la centrale y'a carnaval

j'avale javel cerveau desserti

chaque jour se rie de moi indolore

tu m'irradieras encore longtemps

bien après la fin

tu m'irradieras encore longtemps

 

Le dimanche à Tchernobyl 

j'empile torchons, vinyles, évangiles

sortir en habit en ciré

sortir du chapeau

comme à l'accoutumée

tu m'irradieras encore longtemps

 

tu m'irradieras encore longtemps

 

Le dimanche à Tchernobyl

tu m'irradieras encore longtemps

tu m'irradieras encore longtemps

au delà des portes closes

tu m'irradieras encore longtemps

bien après la fin

tu m'irradieras encore longtemps

Le secret des banquises

Album : "Bleu pétrole" (2008) 

 

J'ai des doutes sur le changement de l'heure en été
J'ai des doutes sur qui coule les bateaux, qui jette les pavés.
Des réserves quant à la question d'angle pour le canapé.

J'ai des doutes sur la notion de longévité.
Sur la remise à flot de la crème renversée.
J'ai des doutes, est-ce que vous en avez ? Est-ce que vous en avez ?
Des doutes, des idées, des rondes, des carrées, des allongées ?

Est-ce que vous en avez, des devises des pensées de l'Asie et du coeur ?
J'ai des doutes sur l'heure à laquelle tu viens de rentrer.
La certitude de t'avoir si fort désirée.

J'ai des doutes, est-ce que vous en avez ? Est-ce que vous en avez ?
Je milite au parti Zone B, je milite mais je m'ennuie.

J'ai la détente sensible, l'étiquette fragile, le champagne "douts?".

J'honore la passion du Sans-une-seule-virgule. Est-ce que vous en avez ?

Est-ce que vous en avez, des doutes des idées des rêves des douceurs éveillés ?

Le goût du danger des routes à prendre ou à laisser ?
Est-ce que vous en avez, du réseau, des rougeurs et des nerfs d'acier ?
Est-ce que vous en avez ?
Déchiffrez les affaires les valises.
Dénoyautez les médias les cerises.
Coupez court à l'appel de la bise.
Et livrez le secret des banquises.

Est-ce que vous en avez? 8x

 

 

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique