Louis Chédid

horizontal rule

Site officiel : http://www.louischedid.net/ 

Bidon de Gas-oil

Album : « répondez moi » (1997)

 

L’enfer, l’enfer, Cet effet de serre

Qui bon an mal an

Réchauffe un peu plus l’atmosphère

Arrière petits enfants

Chaud chaud devant

Tu pourrais tomber la veste même à la St-Sylvestre

Histoire d’arroseur arrosé

Qui nous fait de moins en moins rigoler

Car dans l’arrosoir c’est la marée noire

Le cadeau empoisonné

 

Bidon de gas-oil

OH Bidon de gas-oil

Disait le sans plomb

Indice d’octane

Dans les pharmacies

Ampoules Gélules

Homéopathies pour bronchites et rhumes

 

Bidon de gas-oil

OH Bidon de gas-oil

 

Et puis les derricks

L’Arabie-Séoudite

Compter les pétrodollars

Raffiner l’or noir

Pétrole mazout roule sur les routes

Coule dans les pipelines jusqu’à nos capitales

Quadrature du cercle vicieux

Histoire du serpent qui se mort la queue

Dans dix ans à peine

Tout le monde se promène

Avec le masque à oxygène

 

Bidon de gas-oil

OH Bidon de gas-oil

Disait le sans plomb

Chauffage central

Sur les vêtements,

les fruits, les légumes

Tuyaux d’échappement

Cheminées qui fument

Plus on en consomme plus ça nous consume

A croire que les hommes c’est bien plus con que la lune

 

Bidon de gas-oil

Bidon de gas-oil

Disait le sans plomb

Indice d’octane

 

Plus on en consomme plus ça nous consume

A croire que les hommes c’est bien plus con que la lune

 

A croire que les hommes c’est bien plus con que la lune

 

Bidon de gas-oil

Bidon de gas-oil

 

Bidon de gas-oil

Bidon de gas-oil

Disait le sans plomb

Chauffage central

Sur les vêtements,

les fruits, les légumes

Tuyaux d’échappement

Cheminées qui fument

Plus on en consomme plus ça nous consume

A croire que les hommes c’est bien plus con que la lune

 

A croire que les hommes c’est bien plus con que la lune

Si madame nature a les nerfs

Album : « Un ange passe » (2004)

 

Ca swing sur le plancher des vaches

Dégueulasse le temps qu’il fait

Les portes claquent

Les volets tremblent

Les tuiles dégringolent

On se croirait en novembre

Volatiles quadrupèdes font le gros dos

Immobiles dans la pinède

Faut dire qu’au niveau météo

Tout fout le camp

depuis quelques temps

Des précipitations inédites

Inondations historiques

pour la fonction publique

EDF, chemin de fer, France Télécom, Air inter… c’est l’enfer

 

Si madame nature est en pétard

C’est peut-être parce qu’on lui en a trop fait voir

Qu’on a tendance à oublier

Qu’elle a une très grosse personnalité

Si madame nature a les nerfs

Qu’elle remue ciel et terre

C’est peut-être qu’elle n’apprécie pas la manière

dont on la considère

Si madame nature pète les plombs

C’est qu’elle a ses raisons

 

Faut dire que tous ces cargos qui dégazent

Ces forêts qu’on ratiboise

Elle doit trouver ça naze

C’est vrai qu’on la traite comme des rustres

Que depuis des lustres ça fait une sacrée ardoise

Détergents Hydrocarbures Déchets nucléaires…

C’est sûr, ça peut déplaire

 

Si madame nature est en pétard

C’est peut-être parce qu’on lui en a trop fait voir

Qu’on a tendance à oublier

Qu’elle a une très grosse personnalité

Si madame nature a les nerfs

Qu’elle remue ciel et terre

C’est peut-être qu’elle n’apprécie pas la manière

dont on la considère

Si madame nature pète les plombs

C’est qu’elle a ses raisons

C’est qu’elle a ses raisons

C’est qu’elle a ses raisons

 

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique