Charlélie Couture

horizontal rule

Site officiel : http://www.charlelie.com/  

Le Jardinier dort

Album : "les naïves" (1994)

Quand les feuilles tombaient le Jardinier il les remontait
Quand les feuilles s'envolaient le Jardinier il les recollait
Mais où est passé le Jardinier
Est-ce qu'il dort pour oublier
Mais où est passé le Jardinier, est-ce qu'il dort
Il a peut-être pris des somnifères
Il savait plus quoi faire
Où est passé le jardinier
Est-ce qu'il dort sur un sommier doré
Sous les branches du pêcher dans le jardin des oliviers
Il a croqué une pomme empoisonnée
A moins qu'il ne dorme sous une pierre tombale
Un truc énorme, à l'échelle sidérale
Où est passé le Jardinier, est-ce qu'il dort
Faudrait le réveiller avant le chaos infernal
Convoitises et manipulations
Mainmises et provocations
Ils ont appuyé sur le bouton
Et déclenché la guerre des saisons
L'effet de serre et le brouillards stagnants
Tout est vert de gris dans le jardin d'Éden
Nitrates, phosphates ou gaz asphyxiants
Font planer sur la terre un silence de Géhenne
Quand les feuilles tombaient le Jardinier il les remontait
Quand les feuilles s'envolaient le Jardinier il les recollait
Mais où est passé le Jardinier
Est-ce qu'il dort il est fatigué
Où est passé le Jardinier, est-ce qu'il dort
Il faudrait le prier de se réveiller

Eugène le gène

Album : "Double vue" (2004)

 

Eugène le gène indigène

Se gène pas

Il s’insinue entre les autres gènes

Et personne ne le voit

 

Eugène le gène indigène

Se gène pas

Caché entre les chromosomes

Il fout la zone

 

Quand il est là l’Eugène

Y’a pas de plaisir

Eugène Eugène

En toi qui est là ?

Les maïs ont peur

La petite graine des consommateurs

Aujourd’hui on le connaît

Mais demain on ne sait pas

Ce qu’on deviendra

Si Eugène dégénère

Il a semé le trouble dans l’esprit des génies

Aux mauvais petits génies de la biologie

Qui caressent l’espoir d’atteindre la gloire

Et Rêvent d’être aussi en milliers de dollars

En bricolant la nature dans leur laboratoire

 

Eugène le gène indigène

Se gène pas

Il s’insinue entre les autres gènes

Et personne ne le voit

 

Eugène le gène indigène

Se gène pas

Caché entre les chromosomes

Il fout la zone

 

Chercheur pervers

joueur de poker menteur

coup de bluff média

devant les caméras

les industries cupides manipulent sans scrupules

l’argument de la faim justifiant les moyens

mais qui avance ? qui recule ?

quand on trafique tant les idées que les molécules

comment veux-tu que ?  comment veux-tu que?

Que les poèmes Anti-O.G.M.

Puissent empêcher l’expansion des pollens

Et autres poussières de gènes aériens ventilés dans le système

O.G.M. oh j’ai la haine

 

 

 

Eugène le gène indigène

Se gène pas

Il s’insinue entre les autres gènes

Et personne ne le voit

 

Eugène le gène indigène

Se gène pas

Caché entre les chromosomes

Il fout la zone

O.G.M. oh j’ai la haine

O.G.M. oh j’ai la haine

O.G.M. oh j’ai la haine

OOOOOOHHHHHHH O.G.M. oh j’ai la haine

O.G.M. oh j’ai la haine

O.G.M. oh j’ai la haine

O.G.M. oh j’ai la haine

OOOOOOHHHHHHH

Chanson de la petite rivière

Album : "les naïves" (1994)

 

Une rivière coule en bas dans la vallée
comme une petite rivière qui se laisserait aller,
peu à peu envasée, assagie,
asphyxiée, ralentie
les embâcles ont cassé le courant
et le sable s'est déposé insensiblement
les mousses ont envahi les pierres
petit à petit la rivière s'est couchée dans son lit.

Une rivière coule en bas dans la vallée
comme une petite rivière qui se laisserait aller
à l'abandon au gré de la nonchalance
des saisons polluées par négligence
sur cette terre cultivée en cadence
ou industrialisée sans prudence
les poissons s'en vont quand ça sent le poison
sous les draps de la pluie, la rivière s'est couchée dans son lit.

Une rivière coule en bas dans la vallée
comme une petite rivière qui se laisserait aller
peu à peu l'eau se brouille avec l'homme
quand l'homme la souille comme
ces ferrailles qui rouillent, ces déchets, ces gravats,
ces arbres morts et ces branches en tas
ou ces vieux ressorts de matelas
qui salissent le lit de cette rivière là.

Une rivière coule en bas dans la vallée
comme une petite rivière qui se laisserait aller
y a plus de haies, les berges s'éboulent
mais c'est le monde entier qui s'écroule
quand la faune et la flore
disparaissent du décor comme ici mais tout n'est pas fini,
peut être qu'il faut prendre parti
pour que la poésie réveille une rivière qui se couche dans son lit.
 

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique