Michel Fugain

horizontal rule

Site officiel : http://www.michel-fugain.com/ 

De l'air, de l'air

Album : "De l'air" (1998)

C'est quoi c'dégout ? Ça vient d'où c't'odeur d'égout ? C'est quoi ?
Et c'parfum de CO2 ? Ça vient de nous, tu crois?
Branchez les ventilateurs,
J'ai un p'tit peu mal au cœur.

C'est quoi déjà les senteurs de l'herbe et des sous-bois ?
Les p'tits sentiers, les forêts sans papiers gras ? T'sais quoi?
J'voudrais bien faire un pique-nique
sans avoir les yeux qui piquent.

A vue de nez
Moins on s'connait
Et plus on s'pollue
Au super ou au superflu.
Putain, c'que ça pue !

De l'air ! de l'air !
Donnez-moi de l'air !
Foutez-moi ce monde à l'envers !
De l'air ! de l'air !
Donnez-moi de l'air !
Remettez du bleu et du vert.
De l'air ! De l'air !
La couleur de l'air,
Changez la, changez l'atmosphère.
De l'air ! De l'air !
On va prendre l'air,
Comme la Bastille ou la mer.

C'est quoi c'dégat ? qu'est-ce-qui nous met dans cet état-là ?
Y a des putois qui s'partagent les restes avec les rats.
Un jour faudra, ça c'est sûr,
Faire marcher le vide-ordures.

A vue de nez
Pour du papier
Monnaie, papier-cul,
Le Vice a maqué la Vertu.
Putain c'que ça pue !

De l'air ! de l'air !
Donnez-moi de l'air !
Foutez-moi ce monde à l'envers !
De l'air ! de l'air !
Donnez-moi de l'air !
Remettez du bleu et du vert.


De l'air ! De l'air !
La couleur de l'air,
Changez la, changez l'atmosphère.
De l'air ! De l'air !
On va prendre l'air,
Comme la Bastille ou la mer.

L'Île

Album : "Petites fêtes entre amis" (1996)

Ici le vent se déchire,
la mer se brise et respire.
L'odeur des maquis des forêts.
ici les montagnes sont fières.
N'ont laissé que quelques pierres.
A la vigne et aux oliviers.

Ici un homme se sent vivant.
Ici un homme se sent plus grand.
Ici un homme a le temps.
Ici les mots semblent différents.
Ici la vie se vit autrement,
se vit autrement
sur ce radeau,
sur ce bateau

Cette île au milieu de l'eau.
C'est une île où il fait toujours bleu.

C'est une île comme il en reste peu.
Ici les gens sont silence
Et ne disent ce qu'ils pensent,
qu'a celui qui sait écouter.
ici vit un peuple libre,
sa terre est son équilibre

Ici la mémoire est un trésor,
ici la paroles vaut de l'or,
ici on se parle encore
Ici loin des villes et loin du bruit,
ici je viendrai finir ma vie,
finir ma vie
sur ce radeau
sur ce bateau.

Cette île au milieu de l'eau.
C'est une île comme il en reste peu.

Bwana dort

Album : "De l'air" (1998)

 

Bwana dort

Mon frère éléphant s’endort tranquille,

Le grand prédateur blanc n’est pas là.

OUWEYE BWANA

L’animal cruel est dans la ville,

La savane est calme au vent qui va.

ILEYE LABA

Le chant de la nuit s’élève à peine.

WOWO BWANA

La saison des pluies n’est plus lointaine

NE REVIENS PAS

 

Venez frères et dansez,

Bwana dort

Bwana dort

 

Ma sœur antilope court son rêve,

Le grand prédateur blanc n’est pas là.

OUWEYE BWANA

Dans la plaine quand le jour se lève

Va couler un fleuve d’impalas.

ILEYE LABA

 

Le Rhinocéros, blanc de poussière,

WOWO BWANA

Sait que le ciel porte des rivières.

NE REVIENS PAS

 

Refrain

Mon frère éléphant s’endort tranquille,

Le grand prédateur blanc n’est pas là.

OUWEYE BWANA

L’animal cruel est dans la ville,

La savane est calme au vent qui va.

ILEYE LABA

 

Les 4X4 ont filé comme des hyènes

WOWO BWANA

Laissant des carcasses par centaines.

NE REVIENS PAS.

 

Bravo Monsieur le monde

Album : compilation "Le meilleur de Fugain". Date de 1ère sortie : 1976.

Bravo, Monsieur le monde
Chapeau, Monsieur le monde
Même quand les gens diront
Que vous ne tournez pas toujours très rond

Bravo, pour vos montagnes
C'est beau, c'est formidable
Compliment pour vos saisons
Qui nous donnent des idées de chansons

Bravo, la mer
On n'a jamais trouvé un vert plus bleu
Un bleu plus vert
Aucune symphonie
N'est riche d'autant d'harmonie
Qu'un merveilleux tonnerre
Qui fait l'amour avec la pluie

Bravo, le vent
Qui fait ramper les blés
Qui fait trembler les océans
Bravo pour le soleil
Et la colère du volcan
Bravo pour l'arc-en-ciel
Qui met de la joie dans le cœur d'un enfant

Bravo, Monsieur le monde
Chapeau, Monsieur le monde
Nous vous demandons pardon
Pour tous ceux qui vous abîmerons

Bravo, Monsieur le monde
Bravo, pour la colombe
Si vous lui laissez la vie
Nous vous dirons simplement merci

La Terre est servie

Album : "Bravo et merci" (2007). Paroles de Claude Nougaro.

Venez, venez, venez
Puissants ou asservis
Venez, venez
Races, peuples, enfants de la femme
Voici de l’eau, de l’air, des flammes
Accablez-vous la terre est servie
Accablez-vous la terre est servie

La table est ronde
Elle a des lois
Désormais il faudra
Il faudra s’y soumettre
Respecter les eaux
Respecter les bois
L’air que respirent nos fenêtres

Oh oh venez, venez, venez
Puissants ou asservis
Venez, venez
Races, peuples, enfants de la femme
Voici de l’eau, de l’air, des flammes
Accablez-vous la terre est servie
Accablez-vous la terre est servie

La Terre est trop forte pour nous
La Terre est trop forte pour nous (chœurs)
On sort d’elle on y retourne
La Terre est trop forte pour nous (chœurs)
Autour de notre fin elle tourne
La Terre est trop forte pour nous (chœurs)
La nappe monde quel rendez-vous

La nuit lui sert d’argenterie (X2)
Attablez-vous la terre est servie (X2)
Le pot au feu est un pot de fer
Qui n’aime pas qu’on le malmène
Le festin peut tourner à l’enfer
Si l’Homme se dévore lui-même

Oh oh venez, venez, venez
Puissants ou asservis
Venez, venez
Races, peuples, enfants de la femme
Voici de l’eau, de l’air, des flammes
Attablez-vous la terre est servie
Attablez-vous la terre est servie

La Terre est trop forte pour nous
La Terre est trop forte pour nous (chœurs)
On sort d’elle on y retourne
La Terre est trop forte pour nous (chœurs)
Autour de notre fin elle tourne
La Terre est trop forte pour nous (chœurs)
La nappe monde quel rendez-vous
La terre est trop forte pour nous (chœurs)

La Terre est trop forte pour nous
La Terre est trop forte pour nous (chœurs)
On sort d’elle on y retourne
La Terre est trop forte pour nous (chœurs)
Autour de notre fin elle tourne
La Terre est trop forte pour nous (chœurs)
La nappe monde quel rendez-vous

La nuit lui sert d’argenterie (X2)
Attablez-vous la terre est servie (X2)
Venez, venez
Puissants ou asservis
Venez, venez
Races, peuples, enfants de la femme
Voici de l’eau, de l’air, des flammes
Attablez-vous la terre est servie
Attablez-vous la terre est servie

Venez, venez, venez
Puissants ou asservis
Venez, venez, venez
 

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique