Nicolas Galliez

horizontal rule

Site officiel : http://www.ngzik.free.fr/ http://ngzik.free.fr

Ecoutez pleurer la terre 

morceau disponible en téléchargement sur le site de l'auteur. (2005)

Ecoutez pleurer la terre, écoutez elle se meure
On en jette, on en vide, on s’en balance
Ecoutez la hurler et vanter sa colère
On s’en moque, on en rit, on s’en balance
On lui en fait voir de toutes les douleurs
Et tous nos lots de consommation
Notre terre la mère, bien plus qu’une âme sœur
Nous sommes ses enfants de désolation

Des siècles et des siècles que l’on ne la respecte plus
Des corps sans têtes puisqu’on habite dessus
Se lèvent les vents, tempêtes, ouragans
Le ciel se déchaîne, il crie sa rage en nous soufflant “bon vent”

Des ordures et des poubelles déversées en pleine nature
Les armes des criminels balancées depuis les voitures
Et montent les eaux, les océans, les ruisseaux
La mer se réveille, elle nous lâche ses vagues en roucoulant “ça baigne ?”


Refrain


Les rois du capitalisme, leurs bateaux sombrent dans les mers
Les économes de l’écolo-système, leurs usines ne sont pas solaires
Et chauffe le soleil, le sable, les déserts
Le sol transpire, il nous crame la peau en nous chantant “tu brûles”

Les bombes et les missiles, les chimiques et les nucléaires
Les soldats de l’inconscience ne gagneront pas la guerre
Et gronde la terre, les montagnes, les volcans
Son cœur se soulève, il fait éruption en nous crachant “pas de veine”


Refrain

Un monde à l'envers 

morceau disponible en téléchargement sur le site de l'auteur (2005)

Je vis dans un monde à l’envers
Je ne touche plus les pieds sur terre
Rêve-réalité dans cet univers
Bienvenue dans ce monde à l’envers

C’est une jolie planète
Pas très bleue, pas très honnête
On trouve tout et son contraire
Pour la paix, on fait la guerre
C’est difficile de s’y r’trouver
De se repérer
Dans ce monde parfait, imparfait

C’est une petite boule
Mais qui ne tourne pas rond
Et dessus, on est une foule
Mais si seul dans le fond
On a beau dire, on a beau faire
C’est téléphoné
De parler à quelqu’un, ou à personne

Refrain

C’est une si belle terre
Qui nous glisse entre les doigts
Et vraiment, on manque pas d’air
On fait des trous dans le toit
Notre maison va s’effondrer
Se désintégrer
Sommes-nous conscients, ou bien inconscients ?

Refrain

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique