Yann Lem

horizontal rule

Site officiel : http://www.yannlem.book.fr/

Site conseillé :   http://www.cariboulive.com

Totale pollution

Album "en écoute" (2000). Un Single avec rétrocession des droits a été édité spécialement pour aider l'association "CHENE"

Fin du millénaire
Sur un coin de la terre
Vanité et profit
La nature en sursis

Un bateau a sombré
Le pétrole a coulé
Les oiseaux massacrés
Terre et mer sont souillés

Totale pollution
Entre argent et raison
Peu importe le prix
Un linceul sur la vie
Mais pourquoi tu détruis ?

Cormorans mazoutés
Et des plages engluées
La mer va étouffer
Malheur sur les rochers.

Un corps mort dans les bras
Un homme pleure et se bat
Il y a vingt ans déjà
« Amoco » souviens-toi

refrain

La Bretagne est damnée
Merlin désenchanté
Mais l’énarque s’en fout
La vie, l’argent, il joue

Dans les fonds marins
Il vomit son venin
Le bateau du malheur
Au large un dauphin meurt

L'Homme de la montagne

Album "en écoute" (2000).

On l’a vu arriver au village d’en bas
Par une nuit d’hiver et il faisait très froid
Il était descendu essayer de comprendre
Sous son manteau usé, un homme mal habillé
Des trous à ses chaussures, une écharpe, un bonnet
Un chien à ses côtés, ils allaient bien ensemble

Il a dit je suis là, c’est pour vous mettre en garde
Depuis bientôt cent ans quand je vous regarde
Vous allez achever la terre de vos pères

L’homme de la montagne regardait les hommes très loin là bas
L’homme de la montagne pouvait toucher les nuages du doigt
L’Homme de la montagne ne comprenait pas ce qui se passait
Quand il voyait mourir les rivières, les forêts

Il leur a raconté tout ce qu’il avait vu
Du haut de sa montagne où il avait vécu
Les gens autour de lui avaient les yeux bien vides
Après les cris de guerre, ce fut les cris d’usine
Le béton que l’on plante, les arbres qu’on déracine
La vallée n'était plus qu'une prison aride

L’homme de la montagne regardait les hommes très loin là bas
L’homme de la montagne pouvait toucher les nuages du doigt
L’Homme de la montagne ne comprenait pas ce qui se passait
Quand il voyait mourir rivières et forêts

Quand il est reparti tout le monde se regardait
La honte sur les visages les yeux qui se baissaient
Tout n’était pas perdu, il fallait réagir
Les années sont passées les couleurs revenues
Au pied de la montagne dans la vallée perdue
Et tous se rappelaient les paroles du vieil homme

L’homme de la montagne regardait les hommes très loin là bas
L’homme de la montagne pouvait toucher les nuages du doigt
L’Homme de la montagne ne comprenait pas ce qui se passait
Quand il voyait mourir des rivières, des forêts

L’homme de la montagne regardait les hommes très loin là bas
L’homme de la montagne
 

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique