Allain Leprest

horizontal rule

Site conseillé : http://users.skynet.be/selkirk/leprest/sommaire.htm

Quand auront fondu les banquises

Album : "Quand auront fondu les banquises" (2008)

Dans longtemps mais on sait plus trop,
Plus trop ce que veut dire longtemps
C’est sûr les bouches du métro
Auront à boire un peu leur comptant
L’hippodrome, l’île de la Cité
Rouen, Ivry, Le Mont Saint-Aignan
Verront paître des cétacés
Et monter les sons de l’océan
On trinquera dans l’univers
Les étoiles givrées en guise
Du jus de glaçon planant vers
Quand auront fondu les banquises

Quand auront fondu les banquises
On verra le dernier pingouin
Pas qu’une piste sur les marquises
Danser sur la tombe à Gauguin
On se rappellera d’hier 
De brises glace et d’Atalante
Quand le feu plante sa cuillère
Au mieux les îles flottantes
Quelques rêveries ont encore
C’est une ruse, elle se déguise
Pour souffler la terre, fais le mort
Au trop fondu les banquises

Alors la colombe de Braque
Aura chuté de la falaise
Ce jour entassé sur nos barques
On vivra debout sur nos chaises
L’horizon loin de l’horizon
Les étoiles seront noyées
Patiner ne sera plus de saison
Pour cet arche humain de Noé
Pavillon d’été saluera
La dernière plage conquise
Avec des flammes pleins les bras
Quand auront fondu les banquises

Dans longtemps mais on sait plus trop,
Plus trop ce que veut dire longtemps
Plus de verglas dans l’apéro
Plus d’apéro au Vatican
Fini la neige et le grêlon
D’autres galaxies les emportent
Vivre nous quitte à reculons
Glissant ces icebergs sous nos portes
Dans mille ans peut-être, plus d’heure
Fini les couteaux qu’on aiguise
Pour l’assiette du prédateur
Quand auront fondu les banquises

 

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique