Les Souricieuses

horizontal rule

Site officiel :  http://www.souricieuses.com/

http://les.souricieuses.free.fr/h_book.html/ 

Posés sur un pays

Paroles et musique : Julie GARNIER. Album "Merci pour les fleurs" (2006)

Ca fait “Toc shh ...toc shh...” sur les hauts de Royaumeix
un bonnet rouge glisse à la fraiche sur une piste de lait glacé
“V’là l’François qui va aux vaches” se dit l’Roger sur son perron
“Il part bien tard sûr’ment qu’hier y’avait du monde à la maison”
Il faut dire que depuis deux mois, à six heures tous les matins
François joue du violon bien planqué dans la salle de bain
Il part à la traite en vélo ou en ski s’il a neigé
Le bidon d’lait sur l’ port’ -bagage, parfois c’est un peu risqué...

refrain
Des hommes posés sur un pays sculptent la terre à leur manière
certains prennent les plus grands terrains d’autres n’en ont qu’un p’tit lopin
Un pré enlacé par les haies c’est un joli petit portrait
alors qu’une terre de céréales on la triture pour qu’ça s’étale

Ca fait “Tic pchitchitchi tic pchi tchichi...” matin et soir en salle de traite
les vaches branchées sur France culture ça les cal’ plus qu’ les céréales
C’matin François s’ pos’ des questions la course aux quotas c’est bancal
Y’en a marre d’ach’ter des terrains juste pour le droit d’ vendr’ son lait
Trois hectares pour mille litr’ de lait, drôle de calcul drôle de culture
c’est à ç’ui qui produira l’ plus mais pour François c’est la rupture
Halte aux nitrates stop aux engrais il rêve d’une reconversion
l’agriculture biologique ça devient vite une vraie passion

Ca fait “poc ...schhhhh...” quand le trocard perce la peau
un pic à planter dans la panse d’un’ vache quand ell’ gonfle trop
Au tout début “Mais qu’est-ce qu’elle a? Je n’ lui ai pourtant rien fait d’ mal
J’ai pas bétonné mon bétail avec des farines animales
Final’ment c’était la luzerne, quand on abuse ça fait gonfler
parfois la bio c’est un peu rude les vaches n’ sont plus habituées
L’homéopathie est plus douce pour les p’tits bobos du troupeau
Trois granules pour six cents kilos, c’est vraiment magique la bio

Ca fait “Hop hop glou glou, rkp, vroum !” quand François est un peu pressé
Dans la bio depuis dix ans maintenant il s’est engagé
Faut éduquer l’consommateur, dév’lopper la distribution
aider les jeunes à s’convertir, ça en fait des réunions
Mais parfois il se désespère “Maint’nant y’a trop de lait bio !
dans les p’tit’ lait’ries ça déborde et on manque de camion frigo
alors qu’ on n’ produit pas assez pour remplir les supermarchés
En attendant le lait bio fait du fromage pasteurisé

Ca fait “pic nic douille...” François est un peu rêveur
“Qu’est-ce que je pourrais bien faire... Tiens ? Comédien viticulteur ?
Diplomate bucolique ou planteur d’actions transgéniques
designer de violons manouches, ou manager de Brunes des Alpes...
Peut-être folkeux technocrate chorégraphe des oies sauvages...

C'est si charmant

Paroles et musique : Julie GARNIER. Album "Merci pour les fleurs" (2006)

Vous monsieur ! (Cha)
Vous êtes plutôt du genre à vous rendre au boulot
tous les jours en voiture et c’est pas rigolo
Deux jours sur trois le périph est bouché
Un beau jour c’en est trop les plombs ont sauté

Il a laisssé sa caisse au milieu d’la chaussée
en voyant un vélo ma fois mal garé
A dit j’vais l’emprunter juste pour la journée
C’est top pour traverser toute la ville bouchonnée
Le soir il l’y a r’mis le lend’main il l’a r’pris
Y a posé un cad’nas il peux plus s’en passer
Et un matin ...Plus rien! “Quel est le malapris!”
Le beau vélo volé s’est volatilisé

Refrain
La bicyclette, c’est si charmant
non polluante silencieuse vivifiante,
Elle rend les gens tellement plus souriants
La bicyclette, c’est si charmant...la la la

Hey gamin ! (Lise)
Sous ton air un peu sage de gentil garçonnet
tu fais les 400 coups avec la bande des benêts
Tes parents voulaient pas t’ach’ter une mobylette
tu t’ais pas démonté t’en as fait qu’à ta tête

Il a pris par le cou le matou du voisin
pour le traîner derrière son vélo tout terrain
Il a suspendu la pauvre créature
par des bouts ficell’dans les oreilles la torture
Et le voici comme un ouragan
laissant plantées bouche bée les motos des plus grands
Monté sur un vélo furieux pétaradant
qui hurle, crache et couine griffe et mords les passants

Jeune homme ! (Julie)
Pour un jeune étudiant les transports c’est galère
à pied on s’fait mouiller et le tram s’est trop cher
Quand on n’a pas d’voiture y res’t la trotinnette
Avec un parapluie ou bien la bicyclette

En ce jour mémorable de février neigeux
au matin d’un partiel sur un sujet brumeux
En pleine traversée du boul’vard St René
Clac ! la pédal’ tombe la clavette a sauté
Les voitures klaxonantes viennent l’éclabousser
Puis parvenu au trottoir oh surprise déraillé
Faut courir à la fac laissé l’vélo maudit
Il f ’ra pas copie blanche il mettra du camboui...

Vous mesdames ! (à trois)
Pour mesdames le vélo c’est avant tout pratique
Avec un p’tit panier pour y mett’ le pique nique

Une selle confortable un vélo pas trop haut
Et le tour est joué le dimanche sera beau

Tout en haut de la pente vous vous laissez aller
En fermant les yeux qu’un souffle vient caresser
emportées dans l’élan
tout va s’accélérer
Soudain vous perdez pied.....
oh ! ah ! oh !

Cochonnerie pour cochonnailles

Paroles et musique : Charlène Ploner. Album "Merci pour les fleurs" (2006)

 

Je suis fabricant de sirop de glucose
Soda gâteau, dans tout y'a la dose
C'est tellement bon que j'en vends à tout le monde
Et oui on mange avant même que l'estomac ne gronde

L'alimentaire, c'est une question de savoir faire
Il faut faire des affaires
Pour être prospère, il faut beaucoup de flair

C'est la gourmandise avec son goût de reviens-y
Et tout l'monde remplit son caddy à mon profit
Emballage attrayant pour séduire le client
Etiquette rassurante, faites confiance au marchand

L'alimentaire, c'est une question de savoir faire
Il faut faire des affaires
Pour être prospère, il faut beaucoup de flair

Un éleveur de cochons… un client, du pognon !
Du bon sirop d' glucose pour des cochons tout roses !

Oh mes truies quelle magie
Elles ont les fesses rebondies
Oh mes truies mais c'est votre sirop qui les engraisse
Mon sirop ? oh oh oh
Depuis qu'elles en mangent elles ont les fesses bien plus épaisses
Oh mes truies quelle magie
Elles ont les fesses rebondies
Mais dites qu'avez-vous mis dans votre glucose
Pour que le poids de mes cochonnailles explose

J'ai mis dans ma marmite mieux que d' la dynamite
Des hormones, progestérone
Pour des cochons plus ronds et des truies plus jolies
Des hormones, testostérone
Et oui, mesdames, nos pilules contraceptives
Comme vous l' savez sont très actives
Elles nous protègent des ventres ronds
Mais pour les cochons
Ça fait du bon lardon

L'alimentaire, c'est une question de savoir faire
Il faut faire des affaires
Pour être prospère, il faut beaucoup de flair

Oh mes truies quelle magie
Elles ont les fesses rebondies
Oh mes truies quelle magie
Je vais en tirer un bon prix
Ah mince mes truies deviennent stériles
Je m' demande : que leur arrive-t-il
Elles ont la santé bien fragile
Je vais passer un coup de fil

Allô M. l'boucher : Annoncer les promos !
"Soignez votre santé, remplissez vos chariots !

Ah mince ma femme devient stérile
Je m' demande : que lui arrive-t-il
Allô, M. l' docteur ?

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique