Metisolea

horizontal rule

Site officiel : http://www.metisolea.com/metisolea.htm

L'arbre

Album "Volume1" (2006)

Il est mort l’arbre, là, seul,
Sa peine est tombée, ô feuilles de linceul.
Son fils indigne est la honte du peuple.
Il est mort l’arbre, mort.
Il est mort l’arbre, mort de n’avoir pu laisser sa place aux jeunes pousses,
De n’avoir pu écarter ses racines, ouvrir ses bras,
Lui qui rêvait d’écorce au soleil de brousse,
Sans compter pour le réchauffer, il prêtait son bois.
Il est mort l’arbre, mort de ne plus sentir les enfants se balancer sur son bras,
Lui chatouiller la barbe, il est mort l’arbre, lui qui se voyait haut bois,
On n’y chante plus dans l’arbre, son fils ne manque pas d’air,
Quelle ardeur ! Nous sommes fous !
Ode à ta famille vieil aïeul
Il est mort l’arbre, les racines figées dans le bitume,
D’un commun accord, ils ont fixé son triste sort.
Il est mort dans ce nouveau décor apostume,
La tête coupée pour voir derrière la belle tour de verre.
Le macadam autour de l’arbre fera office de sépulture.
Pour les beaux yeux de ces dames, le matador fait bonne figure.
Il est mort l’arbre, mort, les gaz d’échappement auront eu raison de nos torts ?
J’ai grand peur que la nature, dans un souci de propreté,
Détruise le coeur et ses raisons dans un élan d’lucidité.
J’ai grand peur que la nature, dans un souci de propreté,
Détruise le coeur et ses raisons dans un élan de lucidité.
Ode à ta famille vieil aïeul
 

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique