Monsieur Pyl

horizontal rule

Site officiel : http://pagesperso-orange.fr/monsieurpyl/

http://monsieurpyl.free.fr/

Emilien

Album : "A la campagne" (2003)

Emilien possède une bicoque à la campagne,

Un moulin à délices à découvert (si vert),

Un enclos à bestiaux entouré d’un mur de pierre,

Emilien aime à prendre du bon temps…

La poésie des fleurs, les mélodies du vent,

Les passereaux des chemins l’accompagnent,

Les premiers bourgeons, les rameaux, les marrons

Sont autant de p‘tits bonheurs dans son cœur…

Loriots et violettes,

Gyroselles, bouvreuils et fauvettes,

Peupliers et tulipiers,

Emilien n’est pas difficile en somme !!

 

Emilien se perd la tête au grand air,

Son esprit divague et vagabonde…

Emilien écoute la petite musique des bois

Quand les feuilles craquent sous ses pas,

Quand une pluie fine coule sur son front,

Quand les premiers champignons prennent racines…

Le jour qui s’éteint comme la rosée du matin

Sont autant de p’tits bonheurs dans son cœur…

Narcisses et coléoptères,

Mousse, lichen et ronds de sorcières,

Peupliers et tulipiers,

Emilien n’est pas difficile en somme !!

 

Emilien,

Homme à l’âme sans mauvais teint…

Emilien,

Sans souci du lendemain…

Emilien,

Le sourire à tout va te va si bien…

Emilien,

A la campagne ta compagne !!

Emilien,

Les heures s’écoulent au rythme de tes pas…

Emilien,

Les heures s’écoulent et tu es là…

Emilien…

 

Emilien passe de longues soirées entre amis,

Autour du feu dans la cheminée,

Il échange des verres, des paroles et des chansons

Et ainsi va la vie toute la nuit…

Et les cœurs hantés traversent la chaleur,

Tout ce monde rie de bon cœur,

Que l’on voit noir ou bien que l’on voit blanc,

On s’emballe d’un rien comme des enfants…

Et le temps frappe au carreau

Emilien sait qu’il n’y peut rien

Mais il se sent si bien au chaud,

Emilien n’est pas difficile en somme !!

 

Certes le temps lui fait défaut,

Il est parfois mélancolique

Mais rien de tout cela n’est tragique,

Emilien…

Il est compliqué ? Non…

Il est renfermé ? Non…

Il est très secret alors ? Non…

Ben il est quoi alors ?

Il n’est pas difficile en somme !!

 

 

 

Les colliers de fleurs

Album : "A la campagne" (2003)

 

La peau piquée par le froid d’un matin

Se lever avant le monde

Fuir le temps qui court pour quelques secondes

Se faire du bien de petits riens…

 

Dévaler les pentes à vélo

Sentir le vent glisser dans le dos

S’arrêter flâner au bord d’un ruisseau

Pour écouter le bruit de l’eau…

 

Des fleurs,

Des colliers,

Par milliers,

Mille colliers de fleurs…

 

Pour un instant oublier d’être sage

Se cacher dans les champs de blé

Puis fatiguer s’allonger sans bouger

Regarder défiler les nuages…

 

Se rouler dans l’herbe, lancer des « bonjour » au train

S’étonner d’un lézard dans un mur

S’éclabousser de boue le long des chemins

Cueillir le fruit tant qu’il est mûr…

 

Des fleurs,

Des colliers,

Par milliers,

Mille colliers de fleurs…

 

Autour d u cou des hommes

Des colliers

Autour du cou…

 

Des fleurs,

Des colliers,

Par milliers,

Mille colliers de fleurs…

 

Un plein panier de groseilles et de mûres

Une bouche en confiture

Les pieds sur terre et la tête en l’air

Des envies folles et des idées claires…

 

Les yeux clos, le corps au repos

Repasser les bonheurs du jour

Le feu dans l’âtre et le cœur bien au chaud

Pleurer d’une chanson d’amour…

 

Des fleurs,

Des colliers,

Par milliers,

Mille colliers de fleurs…

 

Jouer de vieux airs sur de vieilles guitares

Humer la douceur d’un soir

Rester encore même s’il se fait tard

Toute la nuit se conter des histoires…

 

Se laisser bercer par le chant des cigales

S’endormir à la belle étoile

Rêver de soleil et de liberté

Partir pour de nouveaux étés…

 

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique