Sarcloret alias Sarclo

horizontal rule

Site officiel : http://www.sarclo.com/

La saga des machins et des zinzins

Album : "Sarclosolo" (1993). 1ère édition "Les premiers adieux de Sarcloret" (1983)

J'ai mis le nez à ma fenêtre ce matin
Y avait une centrale nucléaire dans mon jardin
J'ai dit holà holà qu'est-ce que c'est que ce machin
Vous auriez pu essayer de le mettre un peu plus loin
Le flic m'a dit mon vieux, c'est là qu'on en a besoin
J'ai dit holà holà mais pourquoi qu'on en a besoin
Le flic m'a dit mon vieux, c'est pour faire marcher les machins
J'ai dit holà holà mais pourquoi qu'on fait marcher tous ces machins
Le flic m'a dit mon vieux c'est pour pas les avoir achetés pour rien
J'ai dit holà holà mais pourquoi qu'on achète tous ces machins
Le flic m'a dit mon vieux c'est pour pas les avoir fabriqués pour rien
J'ai dit holà holà mais pourquoi qu'on fabrique tous ces machins
Le flic m'a dit mon vieux vous commencez à me casser les machins
Même que vous commencez aussi à me les hacher fin fin fin
Même qu'il faudrait peut-être arrêter de faire le malin
Parce que si je veux, quand je veux, je vous fais coffrer chez les zinzins
Alors là j'ai couru dans la rue crier holà holà faut arrêter tous les machins
J'ai couru dans la rue crier holà holà vous avez pas vu ce qu'ils ont mis dans mon jardin
Y avait un mec qui regardait le foot en couleur chez les Argentins
Y avait un mec qui regardait tourner un gigot dans un four Arthur Martin
Il avait mis du poivre, du sel, de l'ail et du romarin
Une chiée de trucs, une craquée de bidules et puis un tas de machins
Il attendait d'une minute à l'autre l'arrivée de quelques copains
Et puis j'ai vu une maison ousque y a rien qu'était éteint
Même qu'alors là dans cette maison, c'était allumé dans tous les coins
Même qu'alors y avait pas un seul coin qu'était éteint
Alors j'ai regardé le numéro de la rue et ben c'était le mien
Alors j'ai pensé à la facture du mois prochain
Mais là y a le flic qui m'a dit mon vieux faut pas t'en faire on est voisin
C'est pas pour les prunes que la centrale est dans ton jardin
Alors je me suis dit dans le fond cette centrale, et ben elle est très bien
Y a qu'à la peindre en vert, avec un petit peu de lierre on n'y verra plus rien
Pauvre naze de riche

Album : "A tombeau ouvert" (2007)

Prends ce que tu peux pendant qu'y en a
Ca commence à sentir la fin
Tu voudrais bien pas rester par là
Mais tu vas pas aller très loin
Tu voudrais choisir une étoile
A l’écart de tes vomissures
Pour aller tisser ta toile
Mais le voyage est pas très sur

Juste un coup d’œil à la planète
Le petit coup d’œil du poète
Just have a look à la planète
Pauv'naze de riche avant que ça pète

Tu voudrais comme un gros tuyau
Pour balancer tes cochonneries
Les foutre sur les esquimaux
Zanzibar et l’Indonésie
Tu voudrais bien mais tu peux pas
Tu voudrais mais tu sais pas où
Tu peux plus planquer ton caca
Tellement t’en as foutu partout

Juste un coup d’œil à la planète
Le petit coup d’œil du poète
Just have a look à la planète
T’as rempli ras bord la tinette

D’accord c’est pas joli, joli
La puanteur de tes faiblesses
On dirait les Etats Unis
Mais c'est très bien fait pour tes fesses
Comme c’est toi qu’a chié dans ton lit
C’est toi qui va dormir dedans
Dans ta merde et dans ton vomi
Avec ta femme et tes enfants

Juste un coup d’œil à la planète
Le petit coup d’œil du poète
Just have a look à la planète
Pauv'naze de riche avant que ça pète

T'as plus un endroit où aller
Tu fuis ton image comme la peste
C'est pas la peine d'en rajouter
La planète entière te déteste
T'as plus un endroit où aller
Tu fuis ton image comme la peste
C'est pas la peine d'en rajouter
Va falloir faire avec les restes

Juste un coup d’œil à la planète
Enculé de riche avant que ça pète
Just have a look à la planète
Le petit coup d’œil du poète

 

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique