David Sicard

horizontal rule

Site officiel : http://www.davy.sicard.com

Papillon

Album : "Kabar" (2008)

Oyé la planète
Oyé Braves gens
Terrible nouvelle
Danger imminent
S'est envolé, perdu quelque part peut-être au bout de l'autre monde.
Il n'est question de salut, de le retrouver, de lui dire à quel point il compte.

REFRAIN
C’est le papillon qui bat de l'aile
Qui veut jouer à qui mieux pourfend l’eau
Fallait bien qu'un jour il se rebelle
Autant vous dire que se sera chaud

c'est le papillon dans la Tourmente
Qui erre, est aux aboies, pleure la vie
Qu’il avait avant qu’elle ne déchante
Car la terre était son paradis

Oyé la planète
Oyé Braves gens
Que tous ceux et celles
Croient qu’il est encore temps
De bouger les choses, de se donner la main
Pour que nos enfants aient Droit tout comme Nous à une Vie meilleure se joignent à nous maintenant

Pour retrouver Le papillon qui bat de l'aile
qui veut jouer à qui vole plus haut
Fallait bien qu'un jour il nous rappelle
Qu'ici bas nous sommes alter-égo

Pour retrouver Le papillon dans la tourmente
qui erre, est aux aboies, pleure la vie
Qu’il avait avant qu’elle ne déchante
Car la Terre était son paradis
Et nous étions si bien ensemble
Un peu comme 30 millions d'amis
il dit que c’est à nous la faute
Et qu'il nous revient d’en payer le prix

oyé citoyens du monde
Pensez à demain

Et je dis gare à "CEUX"
Qui se targuent de quelque Grennelle
CEUX
Quand le monde se couvrent de ridicules ombrelles
CEUX
Qui font passer leur seul et petit intérêt
CEUX
Avant celui de tout un monde couvert de plaies
CEUX
Qui pensent que le peuple ne peut rien
car ils ne savent tout ce dont est capable le genre humain
CEUX
Je dis qu'il est juste et bon de perdre l'esprit
En toute unité au moyen de cette funeste théorie.

Celle du papillon qui bat de l'aile
qui veut jouer à qui le dernier mot
Faut-il que le terme de cette querelle
Ne vienne que par K.O

C'est le papillon qui nous sommes
De nous reprendre de faire ce qui nous convient.
Nous comporter enfin comme des Hommes
Et non des Dieux qui changent l'eau en vin

2Fois;

Oyé oyé Citoyens
Se sera chaud, chaud, chaud
Oyé oyé la planète
Gare aux flots, flots, flots

Il n'est ici de prophètes
Conscients de tout cela vous êtes
Nous sommes notre propre fléau
Méfions nos défauts en tous genres

Oyé oyé Braves gens
Oyé oyé citoyens
Oyé oyé la planète

 

 

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique