Suroît

horizontal rule

Site officiel : http://www.suroit.mu/

Le pétrolier

Album : "Ressac" (1996)

Spectre sans voile ni mature
Muet morose piètre allure
Il se défile dans la grisaille
Et vogue dans ses flancs ses entrailles
Poissons plus vils que la Cigüe
Elixir d’un monde déchu
Est-ce le Hollandais volant
Le vaisseau d’Hant Neligan
Un sort poursuit les capitaines
Qui relèguent à la quarantaine
Le savoir sacré de naguère
Dans une science de la mer

Mon capitaine voila ma peine
Mon capitaine et il m’appelle

Et ce qu’on fut nous solidaire
De révoltés d’anciens corsaires
Harpant de leurs sabres maudits
Car au trésor des gagnants
L’or noir ridicule rend sang
Ne fait ni le poids ni le prix
Farouche charge fracas d’enfer
Une armée de blancs chevaliers
Assaille le monstre de fer
Draguant ses flancs de «chivet »
Agonisant laissant échapper
Son sang noir venait de l’hiver

Mon capitaine voila ma peine
Mon capitaine et il m’appelle

Je suis en larme comme un cercueil
D’où sort inexorablement la mort nue
Sans même un linceul courants sable et goémons
La mer portera le deuil de ta funèbre cargaison

Mon capitaine voila ma peine
Mon capitaine et il m’appelle

 

Retour  Page Inventaire  Retour à la Base thématique